Les regles

Fair play en jeu

Mundus Novus est un jeu de rôle grandeur nature pour adulte certes, mais cela ne dispense pas de fair play. Nous vous invitons à jouer au maximum les effets, et les situations, à respecter le jeu des autres joueurs et à accepter les situation positive et négative qui arrivent à votre personnage. Rappelez-vous que c’est en s’investissant que l’on s’amuse, le hors-jeu ne fait que vous sortir du jeu, limitez le à son minimum.

Toutefois nous comprenons que certaines situations soient difficiles à jouer pour cela il existe un “safe-word”. Si un joueur vous annonce “vraiment vraiment” c’est qu’il ne souhaite pas jouer la scène, qu’il se sent mal à l’aise ou que quelque chose ne vas pas en hors-jeu. Il est alors tant d’arrêter ce que vous faisiez pour vous enquérir du joueur et non plus du personnage.

Exemple :

- “Je me suis vraiment, vraiment fait mal …” → La personne s’est blessée, et ne simule pas .
- “ J’ai vraiment, vraiment peur …” → La situation angoisse réellement la personne.
- “Je ne veux vraiment, vraiment pas faire ça” → La scène doit cesser et les joueurs concernés en discutent posément à l’écart.

Le temps en jeu

Globalement le temps en jeu se déroule comme le temps réel sauf contre-indication orga.
La partie se découpe en cycles jour/nuit qui vous permettront de gérer le “rechargement” de vos compétences, vos états de santé, etc.

Systeme de point de vie

Les points de vie (PV) représentent, vous l'aurez bien compris, votre vie. Comme dans la majorité des jeux de rôles nous avons choisi de capitaliser les points de vie, c'est-à-dire qu'ils représentent la totalité des dégâts que vous pouvez encaisser peu importe l'endroit ou vous êtes touché.

(rappel : Il est strictement interdit de frapper à la tête et dans les parties sensibles.)

De base les personnages disposent de 2 PV. Certains talents pourront octroyer plus de PV. Lorsqu'un joueur perd des points de vie il doit simuler son état : gémissements, pleurs, K.O.… (et nous rappellerons qu'un mort ou un assommé ça ne parle pas !). Il peut se faire soigner chez un médic, chir’ ou quelque autre personne sachant réparer les êtres vivants...

Lorsque les points de vie tombent à zéro, le personnage tombe dans le coma. S'il n'est pas soigné dans les 5 minutes qui suivent, il meurt. Dans des univers comme celui-ci où la vie n'a que peu de valeur, il n'est pas rare d'être « laissé pour mort ».

Lorsqu'un personnage vient à mourir, le joueur doit se rendre au camp des organisateurs. Il peut alors se voir proposer le choix d'éviter la mort en revenant en jeu avec un malus permanent.

Certaines protections accordent des points d'armure (PA) qui viennent au-dessus des points de vie. Les PA partent donc avant les PV et doivent être réparés à l'atelier.

Exemple :

Brutus à 2pv mais porte une jolie armure de cuir renforcé qui lui octroie 1pa, 1+2=3, il a donc bien 3pv mais le premier point de dégât qu'il prendra sera décompté de son armure.

Brutus se retrouvera donc sans armure avec 2pv.

La nourriture

Hors jeu, tous les repas sont fournis.

En jeu, si vous n’avez pas une ration toutes les cycles, vous perdez 1PV max jusqu’à votre prochain repas.

Pour obtenir ces repas, vous avez trois solutions :

  • Acheter votre repas (si vous donnez les CAPS demandées par le cuisto, votre repas compte comme une ration.)

  • Chassez ou faites de la cueillette. Lorsque vous possédez ces compétences, vous pouvez partir 1 heure ou partir en expédition hors de la ville pour récupérer une ration (lors de votre retour vous êtes nourris.)

  • Le cannibalisme. Certaines personnes savent comment se nourrir correctement sur les cadavres et pourront récupérer une ration sur un cadavre

Les drogues dans Mundus Novus

Beaucoup de produits dans l’univers de Mundus Novus créent une dépendance. Pour simplifier nous réduisons à un seul type de dépendance pour tous les produits.

La Dépendance

La dépendance est représentée par un indice (ID), l’indice monte et descend en fonction des plantes, produits et/ou aliments ingérés :
- L’indice de dépendance retombe à 0 à chaque fin de cycle.
Lorsque l’indice de dépendance atteint 12, le joueur ne peut plus refuser une substance à moins d’une très bonne raisons.

A chaque fois que le joueur prend de la drogue, son ID augmente. Tant que le joueur a un ID inférieure à 15, au cycle suivant son ID redescend à 0 et il n’a pas besoin de prendre de la drogue.

Si l’ID du joueur atteint 15 ou plus, il devient accro : à chaque nouveau cycle il va vouloir atteindre au minimum la dernière valeur d’ID du cycle précédent (= son seuil de dépendance), ( 15 si sa dernière valeur était 15, 17 si sa dernière valeur était 17 ect…). Si le joueur n’atteint pas son seuil de dépendance à la fin du cycle, il perd 1PV et est pris d’une crise d’hyper-violence, de terreur aiguë, ou de paranoïa compulsive (au choix du joueur, les orgas peuvent vous imposer une réaction).

Si le joueur atteint 25 ou plus, il fait une overdose : le joueur tombe inconscient et convulse, perd 1PV et son ID passe à 22. Son seuil de dépendance redescend néanmoins à 15 : au prochain cycle il lui faudra atteindre un ID de 15 ou plus.

  • De 0 à 11 → tout va bien

  • a partir de 12 → le joueur ne peut plus refuser de la drogue qu’on lui propose

  • de 15 à 24 → le seuil de dépendance augmente

  • 25 ou plus → overdose

Quelques termes à retenir :

  • indice de dépendance (ID) : niveau ajouté ou retiré par un produit

  • plafond de dépendance (PID) : niveau maximal atteint, quand on a dépassé 15 en ID Le plafond devient la valeur atteinte.

Exemples :

  • Un produit noté ID+2 augmente l’indice de 2, ID-1 le fait redescendre de 1 point.

  • Un produit noté PID +1 augmente le plafond de 1, PID-1 le fait redescendre de 1 point.

  • Un produit noté PID +1-2h augmente le plafond de 1 pendant 2 heure

L'Alcool

Tout verre offert par quelqu’un au comptoir du bar fera descendre le seuil de dépendance. Les effets sont suivant la puissance de l’alcool : plus l’alcool est fort, plus les indices de dépendance diminue. (pensez à demander la puissance de l'alcool).

N.B : IRL vous pouvez boire autre chose que de l'alcool

N.B.2 : On vous rappelle que les orgas sont libres de vous sortir du jeu en cas d'ébriété avancée.

L'Herboristerie

Les maîtres herboristes peuvent avoir des recettes pour faire descendre le seuil de dépendance mais ces recettes sont très rares et peu de monde les connaissent.

Compétence catin + potion faite par un maître herboriste

Si une prostitué utilise la potion faite par un maître herboriste pour faire descendre le plafond de dépendance, elle peut choisir de faire descendre celui-ci de 1 à 6 point le plafond.